Game-Boy in Paris #1 : Et n’oublie pas ton Câble Link !

10151743_10152369010704429_2102085965786665815_n

Salut les ptits loups !

Allez on met son walkman sur pause, on appuie sur la zappette et on éteint la télé cathodique, même si on regardait le Prince de Bel-Air.

T’es dans ton fauteuil, bien assis ? Ok, alors te lève pas tout de suite, parce qu’on va te vendre du rêve ! Prends ton agenda Diddl et note la date et le lieu suivants avec ton stylo plume Creeks en faisant bien attention à pas faire de tache, sinon tu me feras le plaisir de sortir ton papier buvard pour éponger tout ça !

Jeudi 24 Avril 2014, à partir de 19h00 au premier étage du Quigley’s Point (Châtelet-Les Halles, sortie Place Carré, côté Cinéma, face à l’église, 5 rue du jour)

Et ouais les cocos, on va faire la fête, on va souhaiter l’anniversaire d’une grande sœur, la (et ouais, et si tu dis « le », en mode officiel Nintendo, on t’aime quand même) GAME-BOY, qui fête ses 25 printemps cette semaine ! Et ouais, t’as bien entendu, on va parler de la Game-Boy Classique, de la Pocket, de la Color, de la Advance, de la Advance SP, de la Micro, et même de la Light, sortie uniquement au Japon.

Et tu sais quoi ? Si tu en possèdes un ou plusieurs de ces modèles, TU LE RAMÈNES !

On va jouer à du Tetris, on va s’échanger des Pokémons, jouer à Tennis et mélanger nos Câbles Link ! Oublie pas tes piles LR6 !

C’est clair où je me répète ? Alors mets ton plus beau sweat Schott, avec tes meilleurs pin’s, ton caleçon Waikiki et tes Stan Smith bien nettoyées par maman et viens Jeudi, pour la plus grosse boum nostalgeek de ta life ! Rameute tous tes potos, n’hésite pas à les biper sur leurs Tatoos.

Si t’as d’autres questions, 3615 DS in Paris. Et n’oublie pas tes DS et 3DS, quand même, ne serait-ce que pour jouer aux jeux actuels et streetpasser à fond les ballons !!!
Oublie pas non plus de prendre un billet de 20 francs pour te payer une boisson sur place.

Allez, on se dit à Jeudi, et tout le monde à l’heure ! SYNCHRONISATIONS DES MONTRES.

TOI AUSSI AJOUTE TON SOUVENIR GAME-BOY DANS LES COMMENTAIRES :

« La Game Boy et moi, c’est l’amour fou depuis que j’ai su en tenir une dans mes mimines. Mais la grande révélation de mon addiction a vraiment eu lieu quand j’ai reçu ma propre Game Boy pour Noël, accompagnée du jeu The Legend of Zelda : Link’s Awakening… Je savais où étaient planqués les cadeaux de Nowel, donc j’y ai joué plus d’une semaine avant Noël, en cachette de mes parents ! Chut, ils ne sont toujours pas au courant… » (Smita)

« La Gameboy et moi, ça commence par une arnaque. La folie Pokémon pointait le bout de son nez, et la Gameboy color sortait à peine. Pokemon jaune m’excitait et je le voulais à tout prix. J’ai engrené ma soeur dans cette histoire de console pour diviser par deux le prix. Ainsi, j’ai pu en profiter à 100%. J’ai pu découvrir un nouveau monde rempli de Pokémons… » (Arnaud)

« La Game-Boy c’était ma première console. Mon premier jeu dessus (en plus de Tetris), c’était World Cup, un jeu de foot 5 contre 5 complètement fou, avec des tirs à la Olive et Tom. Comme le jeu ne gérait pas les perspectives, lors de l’engagement les trois footballeurs me paraissaient l’un au dessus de l’autre, et j’ai cru qu’il s’agissait d’un totem et d’un jeu de cowboy » (Florian)

16 réflexions au sujet de « Game-Boy in Paris #1 : Et n’oublie pas ton Câble Link ! »

  1. « J’avais l’habitude de jouer à la GameBoy chez ma cousine quand j’était petit, n’ayant point la chance d’en avoir une moi-même. Sur celle-ci je cognait des jeux tels que Mickey Mouse, Tit et Gromisnet mais surtout ce magnifique jeu qu’est Kirby: DreamLand que je n’arrivait jamais à terminer. Quelle joie ce fut de découvrir à Noël ma première console, une GameBoy Pocket verte, accompagnée de son jeu Donkey Kong ainsi que Tintin et les 7 boules de cristal. Plus tard, j’ai découvert comme battre DaDiDou à la fin de Kirby, et c’est ainsi que commença ma grande passion pour les consoles de poche de Nintendo. » (Florian)

  2. Les gameboy, c’est comme les mst, je les ai presque toutes eu, et j’en ramène jeudi !

  3. La Game Boy 1ere du nom, je l’ai déouverte à l’école primaire en CE2 ( dans les Hautes Alpes ) : Une certaine Fanny Massa l’avait rapportée à la fin de l’année : les 2 derniers jours de classe, on pouvait exeptionellement rapporer des jeux, et Fanny avait rapporté sa GameBoy. Tout le monde voulait jouer :  » moi moi moi » criaent 20 jeunes en même temps.
    Je me disais alors de ne pas faire comme eux et de juste tendre la main, et Fanny me preta la gameboy : je pus découvrir alors Mario Land, bien sympa et entrainant !

  4. Vous jouez où avec le votre ? Moi c’était essentiellement sur le trône, lieu propice à la concentration et aux hi score sur Tetris mais aussi et surtout Revenge of the Gator, un jeu de flipper sympathique. C’était la grosse compet’ dans la famille sur ce jeu. Jamais une console a égalé un tel engouement, ni autant de tension quand il fallait repondre a cette question polemique : « c’est à qui le tour ? » (Denis)

  5. La GameBoy, avec mes cousins, on en avait tous une et ça envoyait des courses de F1 Race à se prendre pour Schumacher et des batailles de Tetriminos à tout-va pendant les vacances !
    Puis en rentrant c’était l’engloutissement de piles sur Zelda Link’s Awakening ou Pokémon, puis mon frère prenait ma cartouche pour aller échanger des Artikodin contre des Nidoran N.5 quand il ne se contentait pas de recommencer une partie… Quel bonheur !

  6. Ma première gameboy était allemande (et oui !) et mon premier jeu, Mario Land. Jeux dont j’ai réussi les deux boucles, j’étais putain de fier. Et puis, j’ai grandis et ai eu une game boy color (et pokémon), puis une game boy advance, une nintendo DS et enfin une nintendo 3DS. Mais la gameboy restera toujours un grand souvenir pour moi ! Ma jeunesse, ma joie, mon bonheur ! Ah le cable link, c’était le bon temps !

  7. Aïe… En plein dans mon enfance. C’était ma première console nintendo. J’avais 9 ans (et demi), Super Mario Land, puis Tetris, et enfin, ma rencontre avec Megaman 2 à l’époque, ou je pensais que Clashman était impossible à battre car il sautait au dessus de tout ce que je lui tirai et qu’il me bombardait en retour ^^
    Mon premier Bomberman aussi avec Dynablaster ! Et qui fut aussi mon premier jeu multi-joueur grâce au cable-link (du copain car le mien, je ne saurai même pas dire si je l’avais eu une fois :P)
    Pleins d’autres souvenirs de mélangent, mais de bons moments passés avec Bonk, Kid Dracula, Gargoyle’s Quest (difficile à l’époque ! tout en anglais…), les incontournables Super Mario Land et les Kirby aussi bien drime lande que pain balle ! :D
    Bref… moins sérieux, le début du post m’empêche de ne pas reposter ceci : https://www.youtube.com/watch?v=dRBjND_899U
    Et si la nostalgie vous démange, jouez ceci : http://www.codebase.es/jsgb/

  8. Je ne sais pas encore si je pourrai être des votre jeudi, mais je vais quand même vous raconter mon souvenir de ma première Game Boy.
    J’étais en primaire, et mon premier jeu a été Super Mario Land. J’y repense toujours avec nostalgie, en particulier parce que j’adorais les musiques de ce jeu. Et quand j’étais triste ou que ça n’allait pas, le soir dans mon lit, j’allumais ma game boy juste pour écouter la musique. Après ça je me sentais mieux, ça me rassurait :)

  9. Je viendrai avec mes 2 GBA et mon câble link, ma DS, ma PSP et ma Vita !

    Ma première GBA SP noire, celle qui s’ouvre et se ferme comme les Game & Watch, m’a été offerte en ouvrant un compte dans une banque (!) en 2003.

    Puis un peu plus tard j’ai acheté une GBA SP grise d’occasion et un câble link pour pouvoir jouer avec les deux GBA SP en voyage avec ma moitié (quand j’en avais une à l’époque) et avec mes collègues de boulot pendant les pauses déjeuner !

    Que de bonheur avec tout plein de jeux :
    Dragonball : Z Supersonic Warriors
    Advance Wars
    Gradius Advance
    Mario Tennis
    Mario Kart bien sûr
    Kirby : Nightmare in Dream Land
    Et plein d’autres que j’ai oublié.

    Je rejouerai bien quelques parties de DBZ Supersonic Warriors…
    À jeudi soir !

  10. Moi j’ai jamais eu de game boy. Mais mes cousines en avaient unes. C’est la que j’ai connu avec tetrice.
    Peut être là ou pas jeudi à voir.

  11. Mon souvenir Game Boy, c’etait des heures d’entrainement sur tetris pour essayer (en vain) de battre le record de ma belle-soeur qui avait aussi une Game Boy.
    Et dire qu’à l’époque, je trouvais ca bizarre qu’un adulte joue avec une console de gamin. Bon, oublions ça.

    A jeudi avec ma Game Boy color et ma GBA SP.

  12. Allez, j’arrive avec ma 3DS et ma GBA SP. Seul jeu que j’ai sur cette dernière : MKSC (c’est déjà ça, diront certains). Par contre, j’ai pas de câble…

    À jeudi, les cocos !

  13. « Je me souviens de mes belles années gameboy avec mes voisins sur le pallier entrain de crier et de se faire engueuler par le gardien et les voisins. On faisait rien de mal à part crier dans un pallier qui résone et jouer au foot en 1vs1 et casser une porte et une planche :-) . Les bons moments ou tu es fier de montrer ton equipe pokemon et ta grosse gameboy avec tes potes et que ya un mec il a secoué ta cartouche un coup et que ==> POKEMON ROUGE , NOUVEAU JEU ?  » alors pour te venger tu lui manges tout ses kinders pinguins .
    FIN.

  14. Pas sûr de pouvoir venir mais je demande au cas où si certains bastonnent sur Super Street Fighter II Turbo Revival (GBA) et/ou Street Fighter Zero 3 (GBA) ? Ou encore SSFIV 3D edition sur 3DS. Oui parce que je suis nul à Mario Kart et Tetris.

    Je n’ai pas eu de GB à l’époque – aucune portable en fait, ayant eu la chance que les parents acceptent assez tôt les ordis et consoles sur la télé du salon. D’autres amis plus malchanceux ont heureusement pu profiter de vrais jeux vidéo grâce à la GB et ça, ça a était révolutionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *