Qu’est-ce qu’Animal Crossing ?

Animal Crossing. Une grande partie de notre communauté et fans de Nintendo n’ont plus que cette obsession en tête. En effet, vous n’êtes pas sans savoir à moins de vivre dans une grotte, que ce mois-ci sortira le très attendu nouveau volet de cette série sur Switch, New Horizons, et tous trépignent d’impatience en comptant les quelques jours qui nous séparent du 20 mars.

Mais on le constate, face à la surexcitation des fans déjà conquis par ce que le jeu a dévoilé lors de son direct consacré, se dresse aussi un mur d’incompréhension mais aussi de curiosité de la part des autres. Animal Crossing, malgré sa longue histoire, n’a acquis sa popularité qu’assez récemment et pour beaucoup, cette série d’un genre insolite reste plutôt obscure.

Bon nombre d’entre vous qui n’ont jamais touché à cette série, souhaiteraient comprendre et partager notre enthousiasme.

Alors, afin de célébrer comme il se doit, l’arrivé imminente de New Horizons sur nos Switch, nous revenons dans ce dossier sur ce qui fait le charme d’Animal Crossing et pourquoi il est si addictif. Nous ferons aussi une rapide présentation des personnages récurrents et nous tenterons de vous expliquer pourquoi le prochain volet est si attendu, mh ?

ANIMAL CROSSING,
UNE SÉRIE VRAIMENT PAS COMME LES AUTRES.

par Vilainpabo

Créée en 2001, la série Animal Crossing est présentée comme un simulateur de vie. New Horizons (disponible le 20 mars sur Switch) sera le cinquième épisode principal de la série après Dōbutsu no Mori/Animal Crossing (N64/GC), Wild World (DS), City Folk/Let’s Go to the City (Wii) et New Leaf (3DS). La série compte également 3 jeux dérivés (ou spin-off) : Happy Home Designer (3DS), Amiibo Festival (WiiU) et Pocket Camp (iOS/Android) ainsi qu’un film animé en 2006 et une flopée de manga sur son univers.

Enfin, depuis 2015, plusieurs séries d’amiibo, figurines et cartes à collectionner, ont vu le jour pour le plus grand plaisir de nos portefeuilles. Ces derniers seront d’ailleurs compatibles avec New Horizons mais pas indispensables.

UN JEU SANS FIN

Dans Animal Crossing, il n’y a pas véritablement de but imposé hormis, peut-être, celui de rembourser vos dettes contractées auprès de Tom Nook et remplir le musée. Mais vous n’avez pas de limite de temps pour ce faire. Vous incarnez un villageois, humain, débarqué dans un petit village pittoresque, peuplé exclusivement d’animaux anthropomorphiques avec lesquels vous pouvez interagir. Ces derniers seront sélectionnés aléatoirement parmi des centaines de figurants possibles. La carte de votre village est, elle aussi, générée aléatoirement de manière procédurale, au lancement de votre partie.

En gambadant dans la nature, vous pouvez librement vous adonner à divers activités comme, par exemple, pêcher, attraper des insectes avec un filet, cueillir des fleurs et des fruits, faire du shopping ou taper la causette. Revendre vos babioles amassées au cours de vos divagations sera votre principale ressource de clochettes, la monnaie du jeu. Vous pourrez aussi spéculer sur le cours des navets pour espérer décrocher la timbale. En clair, votre principal objectif, s’il en est un, c’est de se faire de la moula pour acheter tout ce qui vous fait envie dans ce microcosme. Mais le tout à votre rythme, sans contrainte.

Pêcher, capturer, cueillir, revendre, acheter et décorer.

En plus de la customisation de votre personnage, l’attraction principale du jeu, c’est votre maison que vous pourrez agrandir au fil du temps et décorer selon vos envies. Chaque épisode dispose ainsi d’une foultitude de meubles et d’objets à acheter pour embellir son intérieur et se vêtir avec style. Obtenir tout le catalogue est un sacré challenge à relever. Vous pourrez aussi faire du troc avec les autres habitants de votre village en leur rendant divers services. Certains même se pointeront à l’improviste chez vous.

C’EST LE RYTHME DE LA VIE

Rien ne presse car le temps s’écoule dans Animal Crossing comme dans la vraie vie. L’horloge du jeu est calquée sur l’horloge de la console, ce qui fait qu’on vit une deuxième vie parallèle à la nôtre. C’est un élément fondamentale de la série. Les magasins ont des horaires d’ouverture et de fermeture par exemple. Impossible donc de faire des emplettes à 2h du mat’ et souvent, quand vous commandez quelque chose, vous ne le recevrez que le lendemain dans votre boîte aux lettres. Animal Crossing est un jeu qui se joue à petites doses régulièrement et qui oblige le joueur à prendre son temps. Les plus impatients pourront toujours modifier la date de la console mais ça, c’est tricher et tricher, c’est mal.

Les 4 saisons.

Les jours et les saisons défilent aussi au rythme des saisons de la vraie vie. Ainsi, de nombreux événements dans le jeu ont lieu durant les jours fériés du calendrier. Noël, pâques, Halloween, Thanksgiving et même votre anniversaire y sont célébrés via des petites animations spéciales. Régulièrement, vous aurez de la visite de la part de personnages spéciaux et certains organiseront des tournois amicaux, ce qui fait qu’on a plaisir à découvrir ce que le jeu nous réserve chaque jour. Également, les poissons et insectes que vous pouvez capturer changent chaque mois. D’autant que certaines espèces n’apparaissent que la nuit ou les jours de pluie. Si vous souhaitez remplir votre encyclopédie et votre musée, il faudra y jouer régulièrement sur une année complète.

UN UNIVERS ATTACHANT

La série ne manque pas d’humour et la localisation française fait généralement un taf remarquable dans ce domaine, que ce soit dans les jeux de mots débiles ou les envolées philosophiques des protagonistes. Vos voisins sont très bavards, drôles et disposent d’un nombre conséquent de lignes de dialogue, si bien qu’on s’y attache. Beaucoup. Trop. D’ailleurs, demandez à un vrai fan d’Animal Crossing s’il a un habitant préféré, la réponse est toujours oui ! La série regorge également de petits easter eggs insolites planqués un peu partout et de grandes leçons de vie.

Les personnages d’Animal Crossing sont parfois pleins de sagesse.

Le charme d’Animal Crossing vient donc avec le temps qu’on y consacre. Notre village devient naturellement un deuxième chez soi et nos voisins, des amis virtuels. C’est d’ailleurs un crève-cœur quand ils déménagent mais fort heureusement, d’autres les remplacent peu de temps après. Votre village évolue au fil du temps, les magasins s’agrandissent et de nouvelles installations s’ouvrent pour encore plus d’activités disponibles. Il y a toujours un truc à faire pour se relaxer et passer le temps en laissant temporairement de côté les tracas de la vie quotidienne.

Enfin, créer son petit coin de paradis et la maison de ses rêves n’aurait pas de sens si on ne pouvait pas partager ses créations avec les autres. Le plaisir d’Animal Crossing, c’est aussi de visiter le village de ses amis pour voir comment ils l’ont aménagé, faire connaissance avec ses voisins mais aussi s’échanger divers éléments pour ramener ce qu’on n’a pas forcément chez soi. L’autre intérêt est le prix des navets qui diffère d’un village à l’autre, l’occasion de faire de bonnes affaires… ou pas.

L’expérience est meilleure à plusieurs.

EN BREF

Animal Crossing est un jeu « peace and love » qui tranche radicalement avec les canons vidéoludiques. Une bulle récréative où vous êtes libre d’errer, vaquer sans soucis, mener une petite vie paisible et dans laquelle le joueur aime s’y réfugier, tout simplement.


LES PERSONNAGES PRINCIPAUX

Un des charmes d’Animal Crossing vient de ses personnages plus ou moins récurrents qu’on a plaisir à retrouver d’épisode en épisode. Outre les très nombreux villageois qui vous accompagnent, vous retrouverez aussi des personnages spéciaux qui ont une fonction bien spécifique. Petite présentation.

TOM NOOK

Ce tanuki affable et philanthrope vous accueille dès votre arrivée dans le village et vous propose un prêt d’argent pour vous permettre de vous installer confortablement. Une fois votre première dette remboursée, il vous proposera d’agrandir votre maison et ainsi progresser dans le jeu.

Souvent décrié ou moqué pour son coté rentier, c’est vite oublier que contrairement à votre banquier, Tom Nook ne prend ni intérêts ni agios et que vous pouvez vous acquitter de votre créance quand vous voulez sans risque de voir débarquer des huissiers. Il s’occupait aussi de l’épicerie du village mais a laissé cette charge à ses neveux, Méli et Mélo pour s’occuper exclusivement de l’agence immobilière.

Dans New Horizons, c’est grâce à son tout nouveau forfait évasion que vous pouvez emménager sur votre propre île déserte. Il a même fondé sa propre marque de téléphone portable ! Un beau modèle de réussite.

MARIE

Devenue récemment une figure de proue incontournable de la série, Marie est apparue pour la première fois dans New Leaf sur 3DS. Dans cet épisode, vous êtes le maire du village et Marie est votre esclave assistante dévouée qui se charge de la paperasse pendant que vous vaquez à vos occupations.

Elle travaille dur avec beaucoup d’ardeur et ne se plaint jamais. Pourtant, elle aurait de quoi mais ce n’est pas son genre. Elle est presque toujours enfermée dans la mairie mais il lui arrive néanmoins de prendre l’air lors des événements spéciaux ou pour s’adonner aux plaisirs de la course et de la baston entre amis ! Preuve de sa popularité fulgurante.

Marie sera de retour dans New Horizons une fois que vous aurez suffisamment avancé dans le jeu. Bien que vous ne soyez plus maire, elle offre divers services similaires à New Leaf comme changer l’hymne du village ou vous informer de son état d’attractivité. Elle peut aussi jouer le rôle de médiatrice si un de vos voisins ne vous revient pas.

KÉKÉ LAGLISSE

Toujours en compagnie de sa fidèle guitare en bandoulière, Kéké, c’est LA star de la série mais malgré sa célébrité, il sait rester cool et modeste. Tous les samedis soir, ce grand mélomane vous donne rendez-vous sur scène pour jouer un de ses tubes. Et des tubes, il en a une ribambelle. Kéké joue pratiquement dans tous les styles.

En collectionnant ses disques, vous pourrez les écouter à partir de n’importe quel appareil sonore : radio, platine, chaine hi-fi, etc. histoire de groover dans votre salon. Kéké peut aussi se grimer en DJ Kéké pour animer vos soirées. Pour l’anecdote, il partage de nombreux traits communs avec Kazumi Totaka, un compositeur illustre de Nintendo.

On sait que Kéké reviendra dans New Horizons bien qu’il ait été absent du direct.

RESETTI

Véritable figure emblématique, autrefois Resetti vous vilipendait copieusement si vous aviez le malheur de quitter le jeu sans sauvegarder la partie. Ses interminables monologues faisaient qu’on y réfléchissait à deux fois avant d’éteindre sa console.

Brutale mais efficace comme méthode !

Néanmoins, il semblerait qu’il ait traumatisé toute une génération de jeunes joueurs alors il s’est un peu calmé avec le temps. Cantonné dans un rôle secondaire dans New Leaf, il est désormais mis au chômage dans New Horizons étant donné que les sauvegardes sont automatiques dans le jeu. Selon toute vraisemblance, il se serait reconverti dans le secourisme.

THIBOU

Cet érudit gère le musée et a une passion pour toutes sortes de collection. Malheureusement, son musée est toujours vide au départ et il ne tient qu’à vous de le remplir en effectuant de généreuses donations.

Un des objectifs d’Animal Crossing est donc de compléter ce musée avec toutes les espèces vivantes endémiques, œuvres d’art et fossiles du jeu. Ces derniers apparaissent aléatoirement chaque jour dans le sol du village et seul l’œil expert de Thibou vous dira de quoi il s’agit. Idem, pour les œuvres d’art, vous ne pourrez pas le tromper en tentant de lui refourguer une vulgaire copie !

Thibou et son musée seront de retour dans New Horizons, plus beaux que jamais, et le principe n’a pas changé. En revanche, il semblerait que la galerie d’art ait disparu (à moins qu’elle ne soit à débloquer plus tard).

LES SŒURS DOIGTS DE FÉE

L’avenante Layette et la taciturne Cousette gèrent ensemble le magasin de vêtements aux tenues tendance. Il y a peu d’articles en vente mais le contenu change tous les jours. Et rien ne vous empêche d’y proposer vos propres créations design.

Récemment, elles ont été rejointes par Maria, leur sœur vivant en ville, qui propose des couvre-chef et accessoires. Elle semble avoir une relation tumultueuse avec ses frangines mais nous nous attarderons pas d’avantage sur ce point.

Les sœurs Doigts de Fée, Layette et Cousette, auront de nouveau leur boutique dans New Horizons et celle-ci sera bien plus étoffée qu’à l’accoutumée grâce à la cabine d’essayage. Maria, quant à elle, fera quelques apparitions en tant que touriste.

LES HÔTES D’ÉVÈNEMENTS

Chaque fête importante du calendrier est célébrée dans Animal Crossing et celle-ci est généralement accompagnée d’un personnage spécial qui ne fait son apparition que pour cette occasion. Nous avons donc Albin pour Pâques, Jacqu’O pour Halloween, Rodolphe pour Noël, etc.

Chacun d’entre eux proposera un petit jeu ou une animation conviviale pour égayer la journée et marquer le coup. On sait d’ores et déjà qu’ils seront de retour dans New Horizons au fil des mises à jour gratuites. Ça ne sert donc à rien de tricher en changeant la date de la console. On vous voit !

Il existe énormément d’autres personnages spéciaux : Gulliver le naufragé, Blaise le cordonnier, Carla la styliste, Astrid la voyante, Robusto le cafetier, Antoine le postier, Charly, Tortimer, Follet, Rounard, Amiral, etc. La plupart n’ont pas encore été confirmés dans New Horizons. Peut-être aurons-nous la surprise de les retrouver dans de nouveaux rôles inattendus.


CE QUI VA CHANGER AVEC NEW HORIZONS.

Tout d’abord, rappel capital.

Comme vous pouvez le constater dans l’historique, le dernier véritable épisode de la série, New Leaf, est sorti en 2012. Rendez-vous compte, ça fait plus de 7 ans sans suite. Durant cette période, les fans de la série ont été sacrément malmenés entre l’absence d’épisode sur Wii U (Ne nous lancez pas sur Amiibo Festival !), des spin-off allant de sympathiques à nullissimes (J’ai dit, ne nous lancez pas sur Amiibo Festival !!) et divers caméos dans Mario Kart et Super Smash Bros. qui ont été autant de poignards dans le cœur.

La sortie de New Horizons est avant tout, une délivrance après 7 ans de frustration. D’où, effectivement, l’extrême enthousiasme de certain(e)s. Mais si cet épisode est si attendu et fait autant parler de lui, c’est aussi à travers ses nombreuses nouveautés, pour ne pas parler de révolutions dans la série.

Petit florilège si vous prenez le train en marche.

L’ÎLE DÉSERTE

C’est le thème principal du jeu.

Pour la première fois, vous arriverez dans une nature vierge de toute civilisation et vous créerez tout depuis le début, « from scratch ». Autrefois, le village dans lequel vous débarquiez était déjà peuplé et les futurs habitants pouvaient s’installer n’importe où, ruinant vos plans. Mais ici, ça ne sera pas le cas. C’est vous qui décidez de tout : où vous vous installez, où s’installeront les autres habitants, les commerces et autres bâtiments. Et apparemment, on peut changer d’avis et tout déplacer à tout moment.

C’est vous qui gérez entièrement le cadastre du futur village de vos rêves. Vous pouvez même planter votre tente sur la plage si le cœur vous en dit, chose impossible auparavant ! Rien que cet aspect est déjà une source d’excitation pour les fans de la série. Et encore, on n’a pas tout vu.

Prêt pour une vie de Robinson ?

LE « CRAFT »

Le jeu s’appuie énormément sur un mécanisme quasiment inédit dans la série : le D.I.Y. pour créer vos propres objets. Quasiment, dis-je, car le craft était déjà présent dans Pocket Camp sur mobile mais New Horizons va nettement plus loin dans le champ des possibles. Régulièrement, vous ramasserez des matériaux et obtiendrez de nouvelles recettes via vos discussions ou pérégrinations. Même les mauvaises herbes et les déchets que vous pêcherez peuvent désormais être recyclés en matériaux !

Vous ne devrez plus seulement vous contenter des objets préfabriqués en magasin mais aussi vous économiserez des clochettes. D’un autre côté, vous serez amené à fabriquer régulièrement vos outils car ces derniers se briseront à la longue. De plus, la récolte de matériau et de recettes s’ajoute à la liste déjà bien longues d’activités disponibles sur l’île.

Le système D est au cœur de cet épisode.

LES MEUBLES À L’EXTÉRIEUR

New Leaf avait déjà exploré timidement cette voie avec le principe des travaux publics. Outre votre maison, vous pouviez bâtir des installations prédéterminées dans votre village (ponts, bancs, phare, lampadaire, etc.). Mais le processus était long et le choix restreint. Les meubles ordinaires ne pouvaient, eux, être déposés que dans les maisons (même les meubles de jardin). Ceci était surement dû aux performances modestes de nos consoles d’antan.

Pour la première fois dans la série principale, TOUS les meubles que vous acquerrez pourront être déposés à l’intérieur et à l’extérieur des maisons. Vous pourrez donc enfin aménager un véritable jardin, parc ou terrain de jeu, bref, tout ce qui vous passe par la tête. Vous pouvez même poser des clôtures. Voilà de quoi donner une touche encore plus personnelle à ces lieux. Aucun village ne ressemblera à un autre.

Les travaux publics semblent être de retour mais ne concernent que les ponts et les pentes ou escaliers pour accéder aux étages supérieurs. Ceux-ci, soit dit en passant, ne seront plus une nécessité grâce à la perche et l’échelle.

Vous pouvez mettre vos meubles dehors pour décorer l’île tout entière et pas seulement votre maison ! Depuis le temps qu’on attendait ça.

LES NOOK MILES

Autre nouveauté, les Nook Miles sont des mini-objectifs à atteindre. Ça n’a l’air de rien mais il arrive fatalement, à un moment dans un Animal Crossing, une impression de tourner en rond et de ne pas savoir quoi faire. Les Nook Miles sont des guides qui, de plus, ont l’air de récompenser généreusement le joueur qui accomplit les tâches proposées.

Les Nook Miles permettent entre autre, d’acquérir des bonus exclusifs, des recettes de craft et des tickets pour visiter de nouvelles îles à explorer riches en surprises. Surement, l’attraction principale de cet épisode, du moins en solo.

L’ÉDITEUR DE PERSONNAGE

Oui, ça peut surprendre mais cette série ne faisait vraiment rien comme les autres. Autrefois, au tout début du jeu, un personnage, Charly, vous questionnait sur votre caractère et vos réponses influaient sur votre apparence physique ! C’est donc avec stupeur que vous découvriez à quoi vous ressemblerez et si ça ne vous plaisait pas, vous étiez bon pour tout effacer et recommencer la partie !

Cette originalité ou absurdité, c’est selon, a souvent divisé les fans sur le principe. À vrai dire, la majorité des joueurs vérifiait sur le net les réponses à donner pour composer le visage désiré. Déjà abandonné dans Happy Home Designer et Pocket Camp, New Horizons met définitivement un terme à ce système en proposant un véritable éditeur de personnage au début du jeu. Mieux encore, vous pourrez changer votre apparence en cours de route et même, sélectionner votre couleur de peau.

Car oui, là aussi, ça peut surprendre en 2020 mais c’est le premier véritable épisode où vous pourrez incarner un villageois pas forcément de type caucasien ! Ça, c’est du progrès.

Ça parait banal de nos jours mais c’est une révolution dans Animal Crossing ! De plus, vous pouvez changer à tout moment d’apparence à partir d’une simple coiffeuse.

TOUT CUSTOMISER

Rituellement, Animal Crossing permet de créer ses propres motifs personnels via un éditeur simple et intuitif. Les amateurs de pixel art seront comblé de voir que vos créations peuvent être appliquées sur des vêtements, sur vos murs ou à même le sol pour créer des chemins.

Sauf que New Horizons va plus loin en introduisant un fond transparent et la possibilité d’appliquer ses motifs personnels un peu n’importe où : sur sa literie, ses coussins, sur un mug, sur sa coque de téléphone et même sur son visage ! De plus, il semblerait qu’on puisse en créer et en sauvegarder bien plus que d’habitude.

Reste à voir ce que les artistes en herbe vont en faire mais ça promet d’être grandiose.

Jamais la customisation n’est allé aussi loin dans la série.

LE REMOD’ÎLE

Voilà LE truc qui a surement jeté tout le monde par terre lors du direct de février tellement il était inattendu. Lorsque vous aurez suffisamment développé votre village, un permis vous sera accordé pour accéder à une sorte de « god mode » totalement inédit.

En plus de pouvoir dessiner de véritables chemins pavés, vous pourrez carrément modifier la géographie de l’île, détourner la rivière, tailler dans la falaise, créer des lacs et des chutes d’eau. Du jamais vu dans la série, cela tranche radicalement avec les restrictions que connaissent bien les habitués.

Les possibilités deviennent alors quasi infinies. On a vraiment hâte de bâtir l’île de ses rêves ou voir ce que certains maboules vont être capables de créer avec ces outils !

Personne n’aurait imaginé ça possible !

C’EST BEAU, QUOI !

Pour terminer, ça peut sembler bateau mais visuellement, ça en jette.

New Horizons sera le premier véritable épisode HD de la série et les développeurs ont mis les bouchées doubles dans la direction artistique et les petits détails qui rendent ce monde très vivant. Que ce soit le vent dans les arbres, les créatures, les effets visuels, les jeux de lumière, les animations, le musée, quasiment tout a été refait à neuf ! Même Amiibo Festival fait pâle figure en comparaison.

Le fait de redécouvrir cet univers sous ce jour nouveau décuple notre envie de l’explorer et justifie amplement la très longue attente qu’on a dû subir.

L’attente aura été longue mais pas vaine.

J’espère que ce dossier vous aura plu. Pour les aficionados, je ne vous ai rien appris de nouveau mais pour les autres, j’espère vous avoir éclairé et vous avoir donné envie de vous lancer dans l’aventure. J’ai conscience que cette série décidément hors du commun, ne plaira pas à tous les publics mais si vous vous laissez happer alors préparez-vous à y passer des milliers d’heures.

Les futurs Switch in Paris hebdomadaires seront aussi l’occasion de partager nos créations et, je pense, de grandes moments de convivialité sur nos îles respectives.

Vivement le 20 mars !

En attendant, vous pouvez laisser en retour dans les commentaires, votre déclaration d’amour à la série.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *