Super Smash Bros 3DS

Super_smash_bros_3ds-31

Une grosse claque dans le visage, voilà ce que tout fan de la série Super Smash Bros est en droit de demander à la version 3DS longtemps attendue. Le jeu de combat de Nintendo remplit-il sa part du contrat ou se contente-t-il de nous faire attendre fébrilement la version Wii U ? Patate douce ou patate de forain ?

Réponse

Une 3DS qui sort ses tripes

Mes premières secondes sur Super Smash Bros 3D  m’ont fait comprendre l’importance de la sortie prochaine de la New 3DS, bien plus puissante que sa grande sœur. Car oui, le jeu de baston de Big N est gourmand. Que ce soit par son contenu ultra riche, ses graphismes très soignés ou encore sa bande son impeccable, on comprend bien que notre bonne vieille console portable crache ses poumons. Pour preuve, l’extrême lenteur du menu home, si on l’utilise, et le fait qu’éteindre le jeu redémarre tout simplement la console. Du jamais vu pour l’instant ! Comme gage de qualité, on ne fait pas mieux, et le plaisir immédiat que l’on ressent, une fois quelques combats lancés, confirme cette première bonne impression.

Salade-tomate-oignon : la complète

Super Smash Bros propose plusieurs modes de jeux. Du mode Smash (simples affrontements solo ou multi local) au mode Online en passant par un très court mode Smash Run (sorte de mode histoire très/trop light) et un dernier mode Extra, sorte de poubelle, regroupant différentes options de customisation des persos (comme les Mii, mais aussi l’entraînement, ainsi que le fameux mode « Classique », regroupant plusieurs niveaux de difficultés et différents chemins à emprunter, jusqu’à l’affrontement contre la fameuse Créa Main !

Le mode classique permet d’emprunter différents chemins, plus ou moins délicats.

On regrettera tout de même l’absence d’un vrai mode histoire, comme le fameux émissaire subspatial de Super Smash Bros Brawl sur Wii, avec ses cinématiques complètement folles. Malgré quelques bonnes idées, comme un mode streetpass rigolo, où des jetons s’affrontent, on s’ennuie assez rapidement en solo…

Une maniabilité aux petits oignons

Nintendo fait toujours du Nintendo et on ne sera pas surpris de retrouver une maniabilité parfaite, à l’instar des précédentes versions. Moins nerveux qu’un Melee, un peu plus qu’un Brawl, Super Smash Bros 3DS n’est pas qu’un simple petit biscuit apéritif en attendant la version Wii U. On acquiert rapidement des habitudes, on comprend vite les rouages du gameplay et le jeu devient alors très technique. Pour preuve, les premières sessions de notre tournoi Dual Fight ont prouvé que le niveau pouvait déjà être très élevé, malgré un jeu que vous n’aviez que depuis quelques jours !

Enchaînement de bastons au tournoi Dual Fight, seconde édition, chez nos amis du Meltdown !

Smash ta 3DS

Accessible tout en étant incroyablement profond dès lors qu’on commence à s’y intéresser de près, Super Smash Bros 3DS est clairement plus qu’un faire-valoir pour nous faire patienter jusqu’à l’arrivée de la version Wii U, clairement au-dessus, en terme de contenu comme de réalisation. D’ailleurs, on vous renvoie à la fameuse vidéo des 50 raisons d’acheter le jeu. Pour autant, le jeu ne réconciliera pas les non-fans et il s’adresse avant tout à ses plus fervents admirateurs, faisant l’impasse sur un vrai mode solo et, si l’on excepte le multijoueur, n’ayant un intérêt sur la longueur que lorsque l’on essaye de récupérer tous les trophées et les cases challenge. Seul bémol, donc, mais de taille pour certain. Espérons que la version Wii U saura nous donner un peu plus de grain à moudre. D’aucuns diront, cependant, que jouer à Smash Bros seul n’a pas forcément un grand intérêt. On peut en discuter…

En tout cas, pour une DS in Paris, foncez l’acheter !

One thought on “Super Smash Bros 3DS”

  1. Bonjour,
    Super Smash Bros. est vraiment génial comme jeu ! Le gameplay est simple à prendre en main et les graphismes sont super soignés. Sinon, j’ai bien aimé la bande-son également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *