Le jeu du Métro : Picross e


Picross e

Une fois n’est pas coutume, laissez-moi vous parler d’un jeu bien peu connu et qui a pourtant visité de nombreuses consoles Nintendo : Picross.

Un (tout petit) peu d’histoire: Picross est une licence ayant vu le jour sur Super Nintendo, ou sur Game Boy, je ne sais pas lequel est sorti avant l’autre mais ce jeu a eu droit à quelques versions au Japon avant une très longue pause de plus d’une décade pour finalement arriver en Europe dans le magnifique Picross DS (sur DS donc, mais tu l’avais compris avec ta perspicacité).
Depuis, la licence subit un relatif anonymat avec une seule suite nommée Picross 3D (Tu te crois malin en pensant « sur 3DS » ? Perdu, c’est encore sur DS) et une pléthore de versions eShop (sur 3DS cette fois), dont la 6ème itération vient de sortir, et follement intitulées Picross e, e2, e3, e4, e5 et e6.

United Colors of Nintendo
Picross e1 Picross e2 Picross e3
Picross e4 Picross e5 Picross e6

 

Mais tout ça n’a que peu d’importance, ce qu’il faut retenir de Picross c’est le concept : ce jeu veut faire travailler ton cerveau, mais en douceur.

Chaque Picross est un puzzle constitué d’une grille avec des chiffres à côté de chaque ligne et de chaque colonne. Ces chiffres indiquent le nombre de cases à noircir dans la ligne ou la colonne associée et pour s’y retrouver plus facilement, le jeu considère les cases noircies contiguës comme un ensemble, donc si un espace sépare 2 cases noircies, il y aura 2 chiffres sur la ligne/colonne.
Un exemple: [5 1 2] à côté d’une ligne indique que 5 cases noircies se suivent sur cette ligne, puis qu’il y a au moins un espace, puis une case toute seule, encore au moins un espace et enfin 2 cases noircies d’affilée. Capito ?

C'est sur Game Boy mais tu comprends mieux l'idée ?
C’est sur GameBoy mais tu comprends mieux ?

 

Vous connaissez le point commun entre l’héroïne, le LSD, le tabac et Picross ? Ce sont tous des drogues, mais franchement, j’ai testé et j’ai eu beaucoup plus de mal à arrêter Picross que les autres…

Ce jeu c’est un piège, tu vas pour te coucher mais ce coquin de cerveau te dit: « Allez, un petit puzzle avant de dormir » et ça y est, l’engrenage est lancé, tu as envie de savoir quel dessin se cache derrière ce petit puzzle 10×10 cases, puis comme tu l’as terminé vite ce même cerveau te dit que ça ne comptait pas, et qu’il faudrait faire le suivant, puis la série complète tant qu’à faire, et puis ça passe à des puzzles 15×15, c’est plus intéressant.
Et il n’y a plus que la batterie rougeoyante de la 3DS pour te rappeler qu’il est 4h du mat’ et que le lendemain va être dur. [/histoire vraie]

Je crois avoir vu ce symbole en bas de la boîte...
Je crois avoir vu ce symbole en bas de la boîte…

 

En définitive, pour peu que l’on se prenne au jeu, on se mettra à déguster le contenu qu’on nous propose, sourire au lèvres et cerveau en ébullition.
La question principale devient alors: quid justement du contenu à se mettre sous la dent ? Pendant combien de temps vais-je passer toutes mes minutes de libre sur ma 3DS ? En aurais-je pour mon argent et quand achèverais-je avec regret le dernier Picross ?

À cela aussi il y a une réponse: 150 puzzles de base par version. Minimum.
Des 5×5 pour s’initier aux 15×15 pour finir en apothéose. De quoi s’accrocher 10 à 20h par Picross e selon le niveau du joueur. Pour 5€ le jeu, on n’irait pas crier à l’arnaque, d’autant plus que le contenu a eu tendance à s’étoffer au fur et à mesure des suites, constatez:

  • Ajout des Micross à partir du e2: des Picross géants composés d’une ribambelle de plus petits Picross 10×10
  • Les Mega-Picross, une totale nouveauté à partir du e3: des Picross standards dont la méthode de résolution change puisque les cases noircies sont chiffrées par groupe de 2 lignes ou 2 colonnes. Pour experts !
  • Taille maximale des puzzles passée à 20×15 au lieu de 15×15 à partir du e4
  • Possibilité de débloquer 5 puzzles supplémentaires par version e1, e2 ou e3 du jeu possédée à partir du e4 aussi.

C’est bien simple, je suis resté accroché plus de 30h sur le Picross e6 avant d’en voir le bout. La félicité…

Mona Lisait, puis Mona jouait
Mona Lisait, puis Mona jouait.

 

Mais alors, tout serait-il tout beau dans le meilleur des monde, n’y aurait-il rien à reprocher aux Picross e !?
Et bien si, et ça s’appelle Picross DS, tout simplement.

Quoi ? Comment ? Nandato ? Oui, il faut bien que je trouve quelque chose à redire, mais laissez-moi terminer Mme Chazal…

Picross DS, oui, car si je l’ai nommé en introduction en lui joignant un superlatif ce n’est pas pour rien: ce titre qui nous a fait découvrir la licence en Europe avait su séduire les joueurs de par la densité de son contenu et sa qualité irréprochable.
*Encart publicitaire* Au delà des presque 350 puzzles inclus dans le jeu et allant jusqu’à la taille 25×20, on pouvait participer à un entraînement quotidien, s’adonner à des défis pour changer des puzzles classiques, retrouver un créateur de Picross et même en télécharger des centaines de nouveaux (pour un total d’environ 700 enregistrables dans la cartouche) et comble du bonheur, un mode multijoueur était également incorporé, jouable à 5 et encore ressorti 10 ans plus tard aux DSinParis, preuve de l’inusabilité du concept.
Et quoiqu’on en dise, il est dommage de voir que les suites actuelles sont systématiquement amputées de tous ces modes de jeu annexes. Fussent-elles « seulement » des versions e-shop…

Rajoutons à cela certains puzzles uniquement là pour faire plaisir aux fans Nintendo ainsi que de délicieuses petites animations mettant en scène le sujet du Picross une fois celui-ci terminé, le tout associé à l’addiction des puzzles et on arrivait à se demander comment on avait pu vivre dans l’ignorance des Picross jusqu’alors !

En bref, ces versions semblent manquer d’âme par rapport à LA référence. À moins que ce ne soit la nostalgie qui parle.

LE Saint Graal du Picrosseur
LE Saint Graal du Picrosseur

 

Allez, finissons sur un peu d’honnêteté, Picross DS c’est du passé mais grâce aux Picross e vous pouvez maintenant découvrir un concept unique et peut-être en devenir accroc pour le prix d’un kebab.

Cela vaut-il le coup pour occuper pendant des semaines vos trajets de métro quotidiens ? À vous d’en juger, moi je suis un homme convaincu.

 

[01/2016] Mise à Jour : Pokémon Picross

The cross-over improbable donc indispensable !
The cross-over improbable donc indispensable !

 

Incroyable mais vrai, un jeu Picross mettant en scène nos créatures belliqueuses préférées est arrivé en début d’année !

Disponible gratuitement en téléchargement sur l’e-shop il comprend plus de 300 puzzles jusqu’à la taille 20×15, le mode Mega-Picross et des défis à réaliser sur chaque puzzle grâce aux Pokémon que l’on capture en résolvant lesdits puzzles.
Les mêmes Pokémon servant à s’aider lors de la résolution des puzzles (en fonction du type de la créature) nous tenons là un jeu très accessible aux débutants mais ne manquant pas de challenge et de variété notamment grâce aux trophées à débloquer et au mode entraînement quotidien.

Pokémon Picross est des plus complet et gratuit, merveilleux !
Sauf qu’en bon free to play, notre progression dans le jeu est bien vite limitée par les picrites, nécessaires à la découverte de nouveaux puzzles et qu’on ne peut obtenir qu’au compte-goutte: 10 par jour alors que près de 5.000 seront nécessaires pour voir le bout du jeu…
2 solutions s’offrent alors: y jouer quotidiennement et patiemment pendant 500 jours… ou bien payer, jusqu’à 30€ pour la totalité des picrites, ce qui correspond au prix cumulé de tous les Picross e, pas vraiment une bonne affaire…

Néanmoins, vous pourrez commencer à y jouer gratuitement à petite dose. Vous n’avez donc plus aucune raison de na pas vous mettre aux PICROSS ! À bon entendeur, bon jeu ;)

Ça c'est moi à l'annonce de Pokémon Picross, no comment
Ça c’est moi à l’annonce de Pokémon Picross, no comment

2 réflexions au sujet de « Le jeu du Métro : Picross e »

  1. Merci Cadu pour ce test !!
    C’est vrai que j’avais adoré la version DS, et je n’avais pas encore sauté le pas des versions eshop 3DS… avant Pokemon Picross ! J’étais tellement frustrée de ne pas avancer assez vite sans ces ****** de picrites que j’ai fini par acheter le Picross e. Je compte bien évidement tous les faire, et ça me rassure donc de savoir qu’il y aura des tailles 20 x 15 par la suite

  2. Je suis fan de jeux de puzzle et Picross DS est un des titres auxquels je joue assez souvent. Sinon, il m’arrive de m’amuser avec des divertissements de cette catégorie sur PC également. Par exemple, je viens de commencer à jouer à Crystal Cube. La vidéo du titre vous permettra d’en savoir davantage sur l’histoire : https://www.youtube.com/watch?v=UmGR7wgRv50 . Vous verrez que le principe de ce divertissement est simple comme celui de Picross DS. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *