DS in Paris #37 : n'est-ce Pâques ?

Jeudi dernier, nous réinvestissions le mythique quai des orfèvres. Lundi 9 avril, nous reprenons nos marques à Bercy. L’Histoire est en marche ! Dans la grande tradition des éditions du week-end, ce sera à partir de 14h pour tout l’aprèm. On vient avec des boissons (mais pas d’alcool) et des trucs sucrés. Mieux : pour rester dans la thématique du jour, on pourra s’amuser à cacher les bidules sucrés un peu partout autour du lieu de rassemblement. D’ailleurs, pour savoir où c’est, cliquez ici. Voilà, vous y êtes

Sinon, comme d’hab’ : votre DS chargée, vos jeux, bonne humeur, etc. On va juste essayer de ne pas faire un barouf d’enfer, histoire de reprendre en douceur. A lundi !

Vos commentaires !

DS in Paris #36 : Quai des Orfèvres

Vous avez vu le temps ? Vous avez vu le titre ? Ai-je vraiment besoin d’ajouter quelque chose ? Ah oui, quand : jeudi 5 avril, à partir de 19h, jusqu’à quand vous voulez.

Pour ceux qui n’étaient pas encore nés à l’époque des DS in Paris en extérieur (ça fait plus de six mois, après tout), on rappelle : ça se déroule sur le Quai des Orfèvres, vous ramenez votre DS, vos jeux, vos fesses, votre manger et votre boire (et plus pour partager avec tout le monde) et c’est la teuf. Ouep, c’est vraiment la teuf.

Vos commentaires

Nervous Brickdown, le jeu DS qui démoule

La nuit, je suis Super DS-in-Paris-Man. Mais peu de gens connaissent mon identité réelle. Le jour, quand j’enlève mon masque de MarioKart-killer, j’écris des trucs. Notamment dans Libération. Et aujourd’hui, dans Libération, il y a une pleine page sur un jeu DS et sur le tout petit studio qui le réalise.

Le jeu, il s’appelle Nervous Brickdown, et si vous allez par là, vous pourrez en voir images et vidéos (qui déchirent). Je l’ai vu, ce jeu, et c’est tout bonnement génial. Le studio, lui, s’appelle Arkedo Games. Ils sont Parisiens, ils sont trois (dont gentil_graphiste, de feu dsdsds.net) et leur aventure aussi est géniale. Et la façon dont on la raconte, c’est génial aussi, hein. Libération, 1 euro 20 (ou gratos sur Ecrans.fr, mais la pleine page sur papier est quand même vachement plus classe).

DS in Paris #35.2 : le retour du 35

Si on est jeudi 22 mars et qu’il est 20 heures (ou plus!) quand vous lisez ceci, c’est que vous êtes en retard pour la trente-cinq-virgule-deuxième DS in Paris. Comme d’hab à l’Iron Bell (54, rue de la clef, dans le 5e, métro Place Monge; happy hour jusqu’à 21h; plan magique), avec les mêmes jeux, les mêmes gens… Ohlala, mais c’est toujours pareil, mon bon Denis! Oui Jacqueline, mais c’est super bien quand même. Alors, venez donc.

ps: mineurs accompagnés, tout le monde consomme, etc. Mais vous savez déjà tout ça.

Vos commentaires !

DS in Paris #35 : insert joke here

On était jeudi soir. Un 15 mars, vers 19h. Un vent glacé soufflait encore dans les rues. Jean-Marc ferma son blouson en sortant du métro Censier-Daubenton et se mit à la recherche de l’Iron Bell (54, rue de la clef, dans le 5e, métro Place Monge; happy hour jusqu’à 21h). Jean-Marc espérait se rendre à la trente-cinquième DS in Paris. Il venait de débloquer sa première étoile à Mario Kart et pensait pouvoir crâner à donf. Le pauvre. Jean-Marc sortit son plan imprimé sur Internet pour se rendre à l’Iron Bell. Deux heures et trente-cinq minutes plus tard, il était arrivé. Il avait un peu frais.

Pour massacrer Jean-Marc à Mario Kart, Tetris, Worms & co, c’est donc ce jeudi 15 mars, même endroit même heure que d’habitude, même règles que d’habitude (tout le monde consomme, les mineurs sont accompagnés, etc). Hop !

Vos commentaires !